La Fondation Lune de Miel® soutient un séminaire sur la protection des pollinisateurs

     

    La Fondation Lune de Miel® a soutenu en octobre dernier le séminaire La Ruche des Sciences, organisé par la Fondation Rovaltain. Ce séminaire a dressé un état des lieux sur le déclin des pollinisateurs avant de se projeter dans l’avenir pour une meilleure protection des abeilles et autres insectes pollinisateurs.

    Étudier la pollinisation, activité vitale pour l’Homme

    Durant cinq jours, vingt chercheurs ont partagé leurs travaux. Ils ont souligné le fait que « plus de 720 000 espèces d’insectes dans le monde, dont 29 700 en France métropolitaine, assurent la pollinisation et contribuent à 35% de l’alimentation ». Il s’agit ici d’un constat sans appel : au-delà de la préservation de ces espèces, leur disparition impacterait le fonctionnement des écosystèmes. Les chercheurs ont par ailleurs rappelé que l’’activité de pollinisation des insectes, majoritairement des abeilles, est estimé à 153 milliards d’euros pour les principales cultures alimentaires de l’homme (chiffres de l’INRA).

     

    Faire progresser la recherche au bénéfice de tous

    En santé et environnement, il existe une recherche riche mais cloisonnée et peu accessible. Ce séminaire a donc pris le parti de croiser les profils et expertises de chercheurs : 10 experts internationaux étaient présents, aux côtés de 10 jeunes chercheurs. Ils ont échangé sur les approches scientifiques les plus probantes pour lutter contre la disparition des pollinisateurs. L’enjeu était d’adopter une approche transversale et pluridisciplinaire pour répondre à ce défi à la fois environnemental, scientifique et économique. Un livre blanc avec les conclusions de la Ruche des Sciences sera bientôt publié !