La Fondation Lune de Miel® s’engage aux côtés de la recherche pour lutter contre les pesticides

     

     L’abeille existe depuis plus de 80 millions d’années mais elle est depuis les années 90 soumise à des stress chimiques qui la mettent en danger. Des programmes de recherche soutenus par la Fondation Lune de Miel® étudient l’impact des pesticides sur la santé des abeilles.

     

    Les abeilles face aux pesticides

    « Il n’y a pas d’insecticide qui ne vise qu’une seule espèce d’insectes », explique Jean-Marc Bonmatin, chercheur au CNRS d’Orléans. « Tous les insectes, ravageurs ou non, sont touchés » et les abeilles en sont les premières victimes. « Chaque année, nous perdons environ 30 % des abeilles existantes. Sans apiculteur pour les renouveler, elles disparaîtraient » ajoute Jean-Marc Bonmatin.

     

    Les néonicotinoïdes en première ligne

    « Nous étudions dans quelle mesure la contamination de notre environnement par les néonicotinoïdes menace les abeilles », précise Jean-Marc Bonmatin. Les néonicotinoïdes agissent sur le système nerveux des insectes. Au contact avec ces substances, les insectes sont paralysés, puis meurent. La Fondation Lune de Miel® soutient financièrement le Centre de Biophysique Moléculaire pour lequel travaille Jean-Marc Bonmatin.

     

    Une étude en cours menée par l’INRA

    L’Unité de recherche « Abeilles et environnement » de l’INRA (Institut National de la Recherche Agronomique) fait partie des autres structures accompagnées par la fondation. Comme l’indique Anne Dalmon, Ingénieur de Recherche, « l’intérêt est de mesurer le comportement des abeilles faces aux pesticides, de mesurer l’effet sur leur durée de vol ». Les différents travaux en cours feront l’objet d’un article de recherche et seront présentés en 2018. Anne Dalmon souligne au nom de l’équipe de recherche : « nous avons été sensible à la réactivité de la Fondation Lune de Miel®, c’est très appréciable ».

     

    La toxicité des substances

    Le projet « CIRE » mené par l’ITSAP (Institut Technique et Scientifique de l’Apiculture et de la Pollinisation) est un autre projet de recherche soutenu. Il vise à construire des indicateurs de références écotoxicologiques pour définir à partir de quel seuil une substance donnée devient toxique pour l’abeille. Il s’agit d’un projet majeur pour évaluer la dangerosité des différents pesticides.

     

    Depuis 2014 et au fil de ces soutiens, la Fondation Lune de Miel® renforce son action dans la protection de l’abeille et le développement de l’apiculture. Le prochain comité exécutif de la fondation qui désignera les futurs projets soutenus aura lieu au mois de mars 2018. Vous pouvez d’ores et déjà déposer un dossier ! (lien vers http://fondation.lunedemiel.fr/les-projets/soumettre-mon-projet-2/)