CULTIVER DES PLANTES MELLIFERES: UN COUP DE POUCE POUR LA NATURE !

    Qu’est-ce qu’une plante mellifère ?

    Ces plantes délivrent une substance particulière, le nectar, recueilli par les abeilles. Une plante mellifère est une plante « qui porte du miel » puisque l’étymologie vient du grec « Melli » (miel) et «pheror» (porter).  La substance liquide et sucrée est donc un élément précieux et vital pour nos abeilles.

    Comment puis-je contribuer au maintien et au développement de la biodiversité ?

    Planter en pot ou en terre une plante mellifère est un moyen simple et utile pour favoriser la biodiversité. En fonction des saisons et de vos envies, un large panel de plantes s’offre à vous.

    Quelles plantes favoriser ?

    CE PRINTEMPS

    Le Romarinromarin_fleur_plante-fondation-2016

    Aussi connue sous le nom « d’herbe à couronnes » ou « herbe à troubadours », cette herbe aromatique pousse dans les collines du bassin méditerranéen. Ses fleurs couleur bleu pâle se forment en petites grappes au sommet des rameaux. La plantation s’effectue en abri, d’avril à juin et la floraison se fait entre février et avril.

    Lorsque la plante s’est suffisamment développée (5 cm), elle peut être repiquée en plein soleil. Une fois adulte, le Romarin ne demande pas d’entretien très exigeant, veillez cependant à surveiller votre plante lors des hivers trop rudes. Paillez le pied si cela est nécessaire. Lorsque les premières fleurs apparaissent, vous pouvez couper de moitié les rameaux pour stimuler la repousse.

    Le Prunier

    Flowering plum branch against the blue sky

    Le Prunier apprécie un climat continental. Ses fleurs apparaissent entre mars et avril et ses fruits entre juin et septembre. Une terre drainée, ordinaire ou argileuse convient. Une exposition au soleil ou mi-ombragée permet à la plante de se développer. L’arbre doit être abrité du vent (ses branches sont cassantes). Il est aussi sensible aux maladies telles que la rouille, la criblure ou la moniliose. Les jeunes plants nécessitent un arrosage fréquent en période de sécheresse.

    Lorsque vous plantez votre prunier entre novembre et mars (hors période de gel), il est nécessaire de lui administrer un tuteur. Le prunier a des racines peu profondes c’est pourquoi il convient de l’arroser abondamment lors de la plantation. Avant la reprise en végétation, le bois mort ou bien malade doit être retiré pour maintenir une plante vigoureuse.

    L’Abricotier

    La plante originaire d’Asie mineure apprécie la chaleur, supporte les périodes de sécheresse mais redoute les régions humides. Sa floraison blanche débute début mars et n’apprécie guère les gelées tardives. Les fruits mûrissent de juin à août. La plantation s’effectue d’octobre à avril dans une zone abriabricot_fleur-fondation-2016.05tée du vent et ensoleillée. Pour cela, creusez un trou de 50 à 60 cm de profondeur et de 80 à 100 cm de large pour ameublir correctement la terre. Veuillez à retirer les cailloux et les racines de mauvaises herbes. Placez au fond du trou 150g de corne torréfiée à mélanger avec la terre puis rebouchez de moitié avec de la terre mélangée avec du terreau. Il ne faut pas oublier de mettre un tuteur pour maintenir un arbre droit. L’année qui suit, l’abricotier se ramifiera seul, laissez donc votre arbre pousser naturellement.

    L’entretien de la plante reste important pour assurer un bon développement. Pour éviter les maladies et champignons, un traitement particulier doit être fait en fin de période hivernale. Après la floraison, pulvérisez de la bouillie bordelaise. Au printemps, déposez une ou deux poignées d’engrais au pied de l’arbre. A l’automne, mettez un apport en compost ou même du fumier.

    Le Citronnier

    Le Citronnier est une plante exigeante, qui requiert un entretien régulier et une terre bien drainée et riche. Aucune taille n’est nécessaire. Cependant sans cela, le citronnier a tendance à prendre rapidement de l’ampleur. La culture en terre est plus contraignante et ne peut se faire que dans les régions aux hivers doux. La culture en pot est donc privilégiée. La floraison s’effectue entre mars et juillet.

    La plantation s’effectue au printemps après les gelées. Creusez un trou de 3 fois la largeur et de hauteur fleur_citronnier_citron-fondation-2016.05de la motte. Prévoyez un emplacement au soleil et abrité. Posez un lit de drainage au fond avec des graviers et des billes d’argile. Mélangez la terre de jardin avec du terreau destiné à la plantation. Comblez le trou avec de la terre, arrosez, tassez, puis arrosez de nouveau. Attention toutefois à ne pas inonder les racines. Le rempotage (tous les 2 ou 3 ans) a un rôle primordial car le citronnier en pot ne peut pas puiser les éléments nutritifs dans le sol dont il a besoin. Un terreau de qualité est largement conseillé pour le rempotage. Vérifiez que le fond est bien percé. Rajouter au fond des billes d’argile et des cailloux pour assurer un bon drainage. S’il gèle dans votre région, préférez une culture en pot et veuillez à abriter votre citronnier. Vous pourrez le rentrer d’octobre à mai.

     

     

    CET ETE

    La Lavande

    lavande_plante_fleur-fondation-2016.05La plante parfumée peut se planter en bac, haie basse, massif ou pot au printemps et dévoile des fleurs mauves, bleues, violettes et blanches entre mai et août. La plante robuste a sa place est au soleil dans un sol ordinaire ou drainé. Les plants doivent être espacés de 40 à 50 cm. La croissance est relativement lente puisqu’il faut compter 3 ans pour obtenir une lavande dense et florifère. Son nectar permet aux abeilles de produire un miel clair, doux et crémeux. En ce qui concerne la fertilisation, aucun engrais n’est nécessaire !

    Après la floraison, il convient de tailler la lavande pour garder une forme ronde. En vieillissant, la plante a tendance à se dégarnir si elle n’est pas régulièrement taillée, mieux vaut donc changer le pied car une taille trop sévère ne donne généralement pas de bons résultats. Attention, il arrive que des lavandes meurent après quelques semaines car plantées dans une terre trop humide !

     

    La Coriandre

    Parfois appelée persil arabe ou persil chinois, elle se cultive sur un sol drainé et frais. C’est une plante aromatique très rustique qui fleurit de juin à août. La plantation se fait au printemps dans une zone ensoleillée ou mi-ombragé.  Les feuilles se récoltent à la fin dfleur_coriandre-fondation-2016.05u printemps jusqu’à la fin de l’été et ne se gardent que peu de temps. Il est préférable de cueillir les feuilles une par une et de consommer les feuilles les plus anciennes. Arrosez la plante régulièrement, sans la noyer.

    Vous pouvez la planter en jardinière et la disposer sur le rebord d’une fenêtre pour toujours avoir à portée de mains les feuilles parfumées, elle trouvera aussi sa place dans un potager. Son entretien n’est pas contraignant et la plante résiste généralement bien aux maladies.

     

     

     

    Le Framboisierfleur_framboise_fruit-fondation-2016.05

    Le Framboisier est une plante rustique, vigoureuse et touffue qui peut mesurer jusqu’à 1.5m. La plante s’accommode à tout type de terre et supporte les zones mi-ombragées. La floraison commence en mai et se poursuit jusqu’en octobre, la récolte débute en Juin. Les premières framboises apparaissent généralement 2 ans après la plantation. Elle se plante en bordures ou en haies dans un trou de 40 à 50 cm de largeur et de profondeur afin d’ameublir la terre. Placez au fond de la corne torréfiée puis rebouchez ensuite le trou avec du terreau et du compost. L’année suivante, laissez pousser naturellement votre framboisier.

    Il convient de retirer les cailloux et les racines des mauvaises herbes. La taille est indispensable et doit s’effectuer chaque année. Si vos framboisiers sont moins productifs au fil des années, plusieurs pratiques existent pour dynamiser à nouveau la floraison : en hiver, déterrez la souche et divisez la motte. Divisez les vieux pieds et ne gardez que les éclats les plus sains. Repiquez ces éclats dans un sol léger et enrichi et arrosez régulièrement.

     

    Le lierrelierre-fondation2016.05

    La floraison commence en été et se poursuit en octobre. Il tolère aussi bien le soleil que l’ombre. La plante originaire d’Europe est résistante aux maladies et aux parasites. Sur une même plante, les feuilles diffèrent selon l’âge, l’exposition et le fait que la tige soit porteuse ou non de rameaux florifères. Pour favoriser le développement de la plante, une terre bien drainée est conseillée.

    Le Lierre peut également être cultivé en intérieur en potées ou en suspensions. Il peut vivre très longtemps, certaines plantes ont plus de 400 ans ! Si vous décidez de planter en pot, un apport en engrais de mars à novembre sera nécessaire. Un arrosage abondant est nécessaire au début de la plantation. Les vieux rameaux peuvent être taillés pour donner plus de vigueur à la plante.

     

    La Bruyère de Callune

    Cette plante fleurit de juillet à septembre et demande une exposition mi-ombragée ou ensoleillée. Originaire d’Europe et d’Asie, la plante supporte les sols pauvres et acides. L’aciditbruyère shutterstock_fondation-70997128é est même une condition pour que la plante se développe de manière optimale. Elle se plante au printemps ou à l’automne. La couleur de son feuillage va du blanc au rose plus ou moins prononcé. Grâce à sa croissance relativement lente, la Bruyère s’adapte très bien à la culture en pot. C’est une plante rustique répandue dans les Landes, lisières et bois.

    Il convient d’installer la Callune dans une terre de bruyère ou bien de mélanger de la tourbe à la terre de jardin. Vous pouvez la tailler légèrement après la floraison sans toucher au vieux bois. Un arrosage fréquent est nécessaire. Elle se plaira en pot, jardinières, en massif ou bien en couvre sol. Pour les arbustes de plus d’un mètre de haut, le tuteur est indispensable !